Ploufragan. À l’impasse des Cloets, on privilégie le bio. Ouest France

Ploufragan. À l’impasse des Cloets, on privilégie le bio

Élie Guernion, devant l’un des bâtiments de l’élevage de volailles en plein air, qu’il exploite, impasse des Cloets.
Élie Guernion, devant l’un des bâtiments de l’élevage de volailles en plein air, qu’il exploite, impasse des Cloets. | OUEST-FRANCE

À la tête d’un élevage de poulets et de poules pondeuses en plein air, Élie Guernion commercialisera ses produits en vente directe. Les commandes peuvent être prises dès maintenant.

« L’écoute des gens, l’observation de l’évolution des modes de consommation m’ont incité à opter pour la filière bio, plutôt que celle de l’agriculture conventionnelle. » Élie Guernion, originaire d’Hillion, a repris l’exploitation de Gilles Bonny, au lieu-dit, impasse des Cloets.

« Nous travaillions déjà ensemble », poursuit le repreneur qui a démarré son élevage le 1er mai 2018. La vente directe est un domaine qu’il connaît particulièrement bien. « Après avoir obtenu un bac pro, j’ai rejoint l’exploitation de mes parents et de mon oncle qui s’étaient lancés dans la vente directe de leurs productions porcines et bovines. »

« Privilégier la qualité »

Homme de rigueur, Élie Guernion est en réflexion pour apporter des améliorations sur son élevage. Il dispose de 40 ha dont 30 en cultures et 5 en parcours enherbés pour les animaux. Pour autant, il a prévu un développement raisonné de son élevage. Aujourd’hui, le cheptel est composé de 850 poulets et passera, à terme, à 1 200 animaux, maximum. En parallèle, il conduit une bande de poules pondeuses qui seront productives dans quatre mois. « J’entends privilégier la qualité » , insiste Élie Guernion.

L’alimentation sera assurée par les céréales mises en place sur la ferme : blé, orge, maïs, féverole, pois. Dans l’attente des premières récoltes, « je m’approvisionne en aliments biologiques auprès de l’Ufab (Union française d’agriculture biologique), filiale de la coopérative le Gouessant. » Une fabrique d’aliment équipera l’exploitation dans les mois à venir.

Premiers produits commercialisés fin janvier

D’ici quelque temps, l’élevage sera doté d’un point de vente (avec chambre froide, vitrine réfrigérée) aménagé dans une dépendance, et à terme, vraisemblablement, d’un distributeur automatique d’œufs et de produits carnés.

Les consommateurs y trouveront aussi des produits (viandes de porcs, bovins) issus de la ferme d’Hillion. Les premiers produits seront commercialisés fin janvier. Les commandes doivent être faites une semaine à l’avance, à partir de maintenant.

Contact : tél. : 07 68 12 21 66.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/ploufragan-22440/ploufragan-l-impasse-des-cloets-privilegie-le-bio-6180271

   http://bretagne.bio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*