L’enseigne Biocoop Callune ouvrira ses portes à Locminé en mars. Ouest France

Michel Dinard (à gauche) avec Xavier Yven, devant le magasin Biocoop qui ouvrira dans la zone de Talvern (entre les magasins Action et Blanc-brun).
Michel Dinard (à gauche) avec Xavier Yven, devant le magasin Biocoop qui ouvrira dans la zone de Talvern (entre les magasins Action et Blanc-brun). | OUEST-FRANCE

La zone de Talvern (Bignan), située aux portes de Locminé, accueillera Biocoop Callune, magasin de produits bio. L’enseigne ouvrira ses portes le 14 mars.

Les amateurs de produits bios se frottent déjà les mains. L’installation du magasin Biocoop Callune dans la zone de Talverne, à Locminé est une certitude. « L’ouverture est prévue pour le 14 mars », confirme le gérant Michel Dinard. Il arrive à Locminé avec son enseigne après l’ouverture de son premier Biocoop à Pontivy, en 1990, puis d’un second magasin, à Loudéac, en 2011.

En 1990, il faisait figure de pionnier dans ce domaine. « C’était le premier magasin de ce genre en Centre Bretagne, indique Michel Dinard. C’était osé, mais on était motivés. On a fait notre chemin avec très peu de moyens. Le magasin s’étalait sur 50 m2 de surface de vente, alors qu’aujourd’hui, il est à 625 m2. »

« J’ai choisi le bio »

Pourquoi le bio ? « Je suis originaire du milieu agricole et j’ai fait de l’enseignement agricole, explique Michel Dinard. J’étais professeur au lycée du Gros Chêne de Pontivy et, à un moment donné, il y avait un décalage entre ce que j’enseignais et ce que je pensais. L’agriculture intensive, avec les dégâts qu’elle a entraînés, ne me parlait pas. J’ai choisi le bio. »

À l’ouverture du magasin de Pontivy, le gérant a remarqué l’arrivée de trois catégories de clients : enseignants, issus du milieu médical et, « très surprenant », d’anciens agriculteurs « qui retrouvaient le goût des produits de leur enfance ».

« Aujourd’hui, des clients de toutes les catégories professionnelles cherchent des produits bios et pas forcément des gens aisés. Le bio, c’est un peu plus cher, oui, mais c’est un choix de vie de chacun, notamment lorsqu’il s’agit de la santé », souligne Michel Dinard.

L’importance des produits locaux

Ceux qui sont sensibles à l’écologie poussent également les portes de la Biocoop, tout comme les jeunes parents qui font attention à l’alimentation de leurs enfants.

Fruits et légumes, rayon frais de yaourt, fromage et produits laitiers, pain, épicerie (y compris pour le vrac), produits cosmétiques, de beauté et d’hygiène, droguerie et compléments alimentaires trouveront leur place sur les 300 m2 du nouveau magasin.

Michel Dinard et le futur responsable du Biocoop Callune de la commune, Xavier Yven, soulignent l’importance du circuit court. 20 % des produits arrivent des producteurs de toute la Bretagne.

Les fruits et légumes sont cultivés sur un rayon de 30 km autour du magasin. « On souhaite proposer aux habitants du secteur une alimentation de qualité, dans le respect du travail des producteurs. »

https://www.ouest-france.fr/bretagne/locmine-56500/locmine-l-enseigne-biocoop-callune-ouvrira-ses-portes-en-mars-6206288

   http://bretagne.bio

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*